<< Retour à la liste

Comment rénover un parquet ancien

Votre parquet donne des signes de fatigue et perd à peu de sa superbe ? Rayures, usures, tâches, perte de cachet, comment redonner une deuxième (voire une troisième ou une quatrième vie) à votre parquet ?

Retrouvez ici quelques conseils pour rénover votre parquet et lui redonner authenticité, élégance et chaleur.

En fait, cette rénovation passera par plusieurs étapes.

1) Le diagnostic

Première étape, elle peut paraître évidente mais doit être effectuée avec patience et minutie. Vous listerez ainsi tous les défauts que présente votre parquet pour apporter une solution à chacun d'entre eux. Concrètement il vous faudra, tout d'abord, vider la pièce. Ensuite, repérer les lames en mauvaise état. Changez-les avant les travaux de ponçage. 


2) Le ponçage

Seconde étape pour rénover votre parquet ancien, celle-ci sera tout simplement obligatoire. En effet, elle vous permettra d'obtenir, avant les étapes suivantes, un parquet lisse, sans aucune aspérité, salissure et parfaitement plat. Le ponçage se fera selon le type de pose de votre parquet (à l'anglaise, point de Hongrie, etc.) et nécessitera : une ponceuse à bande, une bordureuse et des bandes abrasives gros grain, grain moyen et grain fin. Le papier de verre « gros grain » éliminera les tâches en profondeur et mettra le parquet « à nu ». Le papier de verre « grain moyen » servira à effacer les traces laissées par le papier de verre « gros grain ». Le « grain fin », enfin, contribuera aux finitions.
Entre chaque étape, il vous faudra utiliser un aspirateur. À cet égard, un masque de protection, durant cette étape de ponçage vous sera indispensable !
Un conseil : vous devrez poncer dans le sens de pose des lames. Le mouvement devra être régulier, à un rythme moyen (ni trop rapide ni trop lent) afin d'avoir un résultat homogène.
Cette étape se conclura par le passage d'une serpillière légèrement humide afin d'enlever les dernières salissures ou poussières.


3) La finition

Cette troisième et dernière étape aura pour objectif de protéger votre parquet.
Par le passé, et encore maintenant, la mode est à la teinte des parquets foncés puis à les vitrifier avec un rendu brillant et lisse. On utilisait aussi des huiles dites d'imprégnation dont on saturait le bois du parquet afin de le nourrir et de le rendre brillant.


a) La vitrification

Cette action consiste en la pose d'un film invisible et imperméable afin de lutter, en particulier, contre l'usure et les tâches. Cette dernière s'apparente à la pose de plusieurs couches de « vernis » même la profession préférera le terme de « vitrificateur ».

Voici quelques informations ou astuces pour réussir cette étape :

b) Huiler

Contrairement à la vitrification, le huilage va nourrir et imprégner votre parquet. Leur point commun sera d'imperméabiliser ce dernier. Là encore voici quelques conseils et astuces pour réaliser votre huilage :

c) Cirage

Méthode traditionnelle, le cirage revient à la mode. Comme son nom l'indique, le cirage consistera en l'application d'une couche de cire qui imprégnera votre parquet. Cette action parfumera d'une odeur d'antan votre sol et lui (re)donnera un superbe et authentique cachet.

UN PROJET ?
DEMANDEZ UN DEVIS !
C'EST GRATUIT

Sol Tendance - Spécialiste de la pose de parquet à Nice 2019 réalisation mentions légales - partenaires